Sélectionner une page
le-probleme-a-trois-corps

Le Problème à trois corps

13 septembre 2022

Bienvenue les amateurs de lecture, on se prévoit un bouquin pour le week-end !

Aujourd’hui je vous parle du roman Le Problème à Trois Corps, de l’auteur chinois Liu Cixin. Ce roman est paru en Chine en 2006, a été traduit en anglais en 2014 et a obtenu le prestigieux prix Hugo la même année. C’est le premier tome de la trilogie du même nom.

C’est un roman de science-fiction, catégorie hard-sf, c’est-à-dire que des questions scientifiques relativement complexes seront abordées. Généralement, ces moments-là sont générateurs de sense of wonder et d’idées assez vertigineuses.

Le sense of wonder, qu’on pourrait traduire par “sensation d’émerveillement”, c’est l’émotion ressentie lorsqu’une œuvre, le plus souvent littéraire, semble tellement formidable que le seul mot que l’on peut prononcer est : « Whaou ! ». Elle nous laisse pantois, euphorique, persuadé d’avoir vécu un moment privilégié.

Il faut savoir, déjà, que « le problème des trois corps » est une épineuse question de mécanique céleste, toujours irrésolue depuis Newton, même si des solutions particulières ont été trouvées. Il s’agit de déterminer mathématiquement le mouvement de trois corps en rotation les uns autour des autres dans le vide, par exemple trois planètes, trois étoiles, etc. En général, ces mouvements semblent complètement erratiques, désordonnés.

Cette question est centrale dans l’intrigue.

L’intrigue, justement. Nous sommes en Chine. Déjà ça m’a pas mal dépaysé, parce que ce n’est pas pour moi un univers familier. L’histoire commence en 1967, en pleine « Révolution culturelle ». Un physicien qui refuse de renoncer à ses idées « réactionnaires » est tué par les gardes rouges lors d’une séance « d’autocritique ». On commence déjà par une scène forte. Sa fille, jeune chercheuse en astrophysique, est internée dans un camp de travail.

On passe ensuite en 2006, où un chercheur en nanotechnologie se voit confronté à d’étranges phénomènes paranormaux : un compte à rebours apparaît sur les photos qu’il prend, et en surimpression sur sa rétine… La clé de ce mystère pourrait se trouver dans un jeu vidéo baptisé Les Trois Corps…

 

Difficile d’en dire plus sans vous spolier. Sachez qu’on parlera donc de ce fameux problème des trois corps, on extrapolera sur la physique quantique et sur la théorie des cordes, et il y aura aussi des extraterrestres dans le lot. 

Tout cela est bien construit, plaisant à lire, je ne me suis jamais ennuyé ni perdu. 

 

Les personnages sont clairement au service de l’intrigue, mais ça n’empêche pas qu’ils soient bien construits. On comprend bien leurs motivations, on est impliqués avec eux, enfin au moins les deux personnages principaux (Ye Wenjie l’astrophysicienne et Wang Miao l’ingénieur en nanotechnologie).

Le style est exceptionnellement agréable, jamais abscons, d’une précision chirurgicale, mais en même temps très littéraire. Cela a clairement participé à mon appréciation du livre. Bravo au traducteur Gwennaël Gaffric.  

Les thèmes abordés sont évidemment très intéressants, que ce soit le problème des trois corps et ses conséquences, les applications pratiques de la théorie des cordes, la nature des expériences surnaturelles et paranormales comme étant des émanations de phénomènes naturels qu’on ne comprend pas encore, l’impact des émotions sur les recherches et les décisions des chercheurs, bref il y a de quoi s’amuser, et tout ça sans sacrifier au plaisir ludique du roman. 

Mon appétit insatiable pour les sciences, mon intérêt pour la découverte de cultures qui ne me sont pas familières, et mon amour pour les livres bien écrits, tout cela a fait que j’ai vraiment beaucoup apprécié ce roman et que j’ai hâte de lire la suite de la trilogie !

Autres articles

La bonne différenciation

Le mot “différenciation” signifie selon le Larousse “Action de différencier des êtres ou des choses ou fait pour des choses ou des êtres de se différencier”. Il s’écrit donc avec un “c” comme le nom “différence” duquel il dérive.  Attention à ne pas confondre avec une...

lire plus

Antiquité romaine et mouvements intestinaux

Dans un des derniers livres que j’ai lus, le roman Miroir de nos peines de Pierre Lemaitre, se trouvent quelques mots rares que je ne connaissais pas.  Je ne les ai pas tous notés, mais celui dont je me souviens est l’adjectif “opimes” que l’on ne rencontre que dans...

lire plus

Répercussions et circonvolutions

“Cette décision aura de sérieuses répercutions sur son avenir” Il y a une erreur dans la phrase ci-dessus. En effet, le mot "répercussions" s’écrit avec deux “s”. C’est une erreur fréquente que l’on retrouve pour un mot utilisé couramment dans des e-mails, des...

lire plus

Bonjour à tous

Bonjour à tous et bienvenue sur le blog de Ciselages.    Je prévois de publier toutes sortes d’articles régulièrement, sur des sujets variés, principalement liés à tous les aspects de notre belle langue le français : orthographe, grammaire, étymologie. Il y aura...

lire plus

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Pin It on Pinterest